Choisir une bonne assurance bagage pour partir en Tasmanie

Nous avons tous un jour ressenti une profonde angoisse en aterrissant à l’aéroport d’arrivée de nos vacances. « Vais-je récupérer mes bagages sans problème? », « Et s’ils étaient restés à Paris ou à Londres ? ». Les compagnies aériennes proposent généralement la souscription d’une assurance bagage lors de l’achat du billet, mais elles ne sont pas spécialement réputées pour leur rapidité. Vous qui préparez votre voyage en Tasmanie, qui allez partir avec du matériel sportif de qualité pour profiter au maximum de votre séjour dans cette destination si peu accessible, pensez à vous renseigner sur les différentes compagnies proposant ce type d’assurances.

Une assurance bagage efficace et complète

AVI International propose différents types d’assurances conçues pour répondre aux besoins des voyageurs. Consciente du fait que la rapidité de traitement des incidents est un facteur clé pour les voyageurs, cette compagnie propose une formule d’assurance bagage qui couvre non seulement la perte et le vol, mais aussi les dommages causés à vos bagages. Nul besoin de préciser que dans le cas d’un voyage aussi extraordinaire que celui pour lequel vous vous préparez, cette assurance n’est plus une option mais une vive recommandation !

Quelques conseils pour partir l’esprit tranquille

La tranquillité d’esprit est indispensable pour passer de bonnes vacances. C’est pour quoi l’assurance bagage n’est pas un sujet à prendre à la légère. Nous vous recommandons donc de prendre un moment pour comparer les différentes offres de polices proposées par des compagnies expérimentées. Car outre les grandes entreprises traditionnelles, il existe également des compagnies spécialisées pour le type de séjour que vous envisagez, comme dans le cas d’AVI International. Pour les identifier, n’hésitez pas à consulter les pages de présentation de la compagnie sur leur site Internet. Enfin, pensez à demander plusieurs devis afin choisir d’une part la formule qui s’ajuste le mieux à votre projet (vacances oisives ou vacances sportives) et à votre budget !

Le tigre de Tasmanie serait toujours en vie

Appelé aussi « Thylacine », cet animal considéré comme éteint depuis 77 ans, n’aurait pas encore réellement rejoint le clan des animaux disparus. Il pourrait être bel et bien vivant. C’est ce qu’affirme un groupe de naturalistes britanniques.

Le dernier individu est mort au Zoo de Hobart, le 7 septembre 1936. Néanmoins, on disposerait de plusieurs preuves de la présence des thylacines, dans plusieurs régions assez reculées du Nord-Ouest de la Tasmanie. Selon les zoologistes, des témoins qualifiés de « très crédibles » auraient aperçu l’animal. En outre, de nombreux échantillons d’excréments pouvant appartenir à ce mammifère auraient été découverts dans les mêmes régions. Ces derniers sont conservés dans de l’alcool et ont été envoyés à des laboratoires pour une analyse ADN.

Le sujet sur la disparition de cet animal divise la communauté scientifique. En effet, si pour certain la probabilité de son existence est très faible, d’autres pensent qu’il n’y a aucun doute sur sa présence dans les zones isolées de l’ile ; certaines régions de Tasmanie sont si reculées, il y a tellement d’espèces-proies et énormément de témoins qui connaissent bien la zone. Il existerait donc toujours une population considérable de l’espèce.

Aujourd’hui même nous avons encore des témoignages de sa présence. De nombreux habitants l’auraient repéré ces dernières années.

Les crypto-zoologistes ont mis en place de nombreux appâts et ont dissimulé un grand nombre de caméras dans la zone.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs tentent de prouver l’existence du tigre de Tasmanie. En revanche, le gouvernement tasmanien a toujours estimé qu’il n’existait aucune preuve concluante que l’espèce aurait survécu.

Cependant les personnes qui ont déclaré avoir vu l’animal n’ont rien à gagner à dire ce genre de choses. Il pourrait y avoir au moins 300 tigres de Tasmanie en liberté, d’autant que ces animaux évitent l’homme.

La Tasmanie va renforcer son dispositif dans la lutte contre les feux de foret l’été prochain

L’ile, comparée au continent, possédant peu de zones désertes est plus sujette au feu de foret. Pour l’été prochain (De Décembre à fin Mars), les agences de lutte contre les incendies de Tasmanie vont bénéficier de moyens supplémentaires.

Avec l’aide du Centre National de lutte contre l’incendie aérienne (ANCA), le service des incendies tasmaniens (TFS), le service des parc et de la vie sauvage de Tasmanie a obtenu l’accord pour avoir cinq avions bombardier d’eau.

Les fournisseurs privilégiés viendront des états du Queensland, de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria, ce qui fera deux avions destinés pour le nord de l’Etat et trois autres pour le sud, mais la position des aéronefs pourra être réajustée en fonction des besoins et des risques des feux de brousse.

Par ailleurs, la capacité de surveillance pourra être augmentée suivant les besoins à l’aide de la compagnies d’hélicoptères locale au cours de cette saison.

Ces avions de lutte contre les incendies hautement spécialisés sont pris en charge grâce à un financement du gouvernement australien. Ces cinq avions offrent une excellente souplesse et seront utilisés pour un certain nombre de rôles, y compris les bombardements de l’eau, la cartographie, le transport des équipes et du matériel ainsi que la transmission des informations. Le point le plus fort est que la capacité de largage d’eau combinée de ces avions sera significativement augmentée.

A la découverte de la plus belle région d’Australie

La Tasmanie est l’ile et l’état le plus au sud de l’Australie. Il y a dix mille ans elle était rattachée au continent lorsque le niveau des océans était plus bas. Cette région est caractérisée par le fait qu’elle est plus froide, humide et dense en forets, contrairement au continent où l’on trouve beaucoup de zones arides et sans intérêt.
Les deux principales villes sont Hobart, la capitale située au sud et Launceston, vers le Nord. Si dans ces villes, les activités ne manquent pas, c’est surtout là où vous pouvez vous renseigner sur les nombreux parcs, réserves naturelles et autres attractions avant de faire une immense escapade dans la nature.

Bien qu’une partie de l’ile ait subi la déforestation de l’homme, de nombreux endroits restent à explorer. Dans des régions il existe des routes et des sentiers pour circuler ou se repérer, mais dans d’autres c’est le grand sauvage et il faut aimer faire de la randonnée.

Une des façons très captivante de découvrir la Tasmanie est en voiture, grâce à ses routes qui sillonnent de nombreuses montagnes et qui offrent des vues saisissantes. Vous pourrez prendre le temps de vous arrêter et de faire quelques promenades à travers d’étranges paysages. Les lacs et rivières abondent également.

Venez découvrir les espèces endémiques peuplant cette ile, dont l’emblème est le diable de Tasmanie (menacé de disparition). Sur ce blog vous trouverez un grand nombre d’informations sur cet animal et son actualité :

son histoire

son mode de vie

son mode de reproduction

son comportement

ses aptitudes

son apparence et ses caractéristiques

d’autres informations concernant cet animal

Une autre espèce emblématique mais officiellement éteinte est le tigre de Tasmanie. Mais officieusement qu’en est-il réellement ? Pour le savoir venez explorer cette ile qui regorge d’endroits à découvrir !

Jetez un coup d’œil sur nos photos !

Connaitre le diable de Tasmanie (autres informations)

Ont-ils des territoires en particulier?
Les Diables de Tasmanie ont des territoires fixes(ils sont vitaux pour eux)et un petite zone mobile. Ils ne défendent qu’une petite zone qui représente leur domaine personnel. Les femelles ont des petits territoires autour des sites de tanière. Cependant on ignore encore beaucoup de chose sur la façon dont les diables se repartissent dans le paysage.

Voyagent-ils loin de leur territoire?
Certain appareils pour les traquer ont montré que beaucoup de diables de Tasmanie voyagent à 10 entre 20 km en une nuit de leur lieu habituel. Ils voyagent pour trouver de la nourriture. Suivant ce qu’ils trouvent ils se déplacent plus ou moins loin.
Nous ne sommes pas encore sûr de savoir comment bien les diables encore jeunes se dispersent de leurs parents.

Combien de temps vivent-ils?
Très peu de diables sauvages vivent plus longtemps que 5 ans. En captivité, ils peuvent vivre à l’âge de 7-8 ans

Combien vivent en Tasmanie?
Il est très difficile de donner une réponse. Leur nombre se situe dans une large fourchette de 10.000-100.000
Il existe une variété de raisons pour lesquelles il est difficile d’être plus précis.
Il y a des estimations du nombre de la population pour seulement quelques endroits dans tout l’État dont la plupart ont été choisis pour les capturer parce qu’ils étaient trop nombreux avant leur maladie actuelle.

A quoi servent-ils?
Les diables de Tasmanie ont une grande utilité. Ils sont fondamentaux pour l’écologie au sommet de la chaîne alimentaire.
En tant que charognards, ils jouent un rôle essentiel à titre de vérificateurs de la nature. Il contribuent à débarrasser les animaux morts et malades de leur environnement.
De plus ils jouent un rôle majeur au sein de leur écosystème car ils éliminent certains animaux introduits nuisibles comme le chat sauvage et le renard roux. Les deux espèces sont dévastatrices pour la faune indigène.

Ont-ils des prédateurs?
Autrefois les thylacines étaient de redoutables prédateurs de diables de Tasmanie. Les petits diables, dans la journée peuvent être les proies de grands oiseaux comme les aigles.
Quelques fois quand ils ont faim, il arrive que les diables mangent leurs propres petit.

Sont-ils dangereux pour l’homme?
Ils n’attaquent jamais les gens. Si ils sont attaqué ou qu’on essayent de les attraper ils se défendront.
Les diables ont un profil plutôt calme et timide et préfère fuir plutôt que de se battre. Toutefois ils sont puissant et peuvent causer de sérieuses blessures.
Ne laissez pas vos enfant les approcher.

Connaitre le diable de Tasmanie (reproduction)

Combien de petits ont-ils? Les diables de Tasmanie donnent naissance à entre vingt et quarante petits chaque année pour une moyenne de trois ans.
Ils commencent généralement à s’accoupler à la fin de leur deuxième année. Les femelles ont seulement quatre mamelons, ce qui fait qu’un maximum de quatre jeunes sont élevés chaque année.

 
 Où vont-ils se reproduire?
Les diables de Tasmanie sont limités à la partie continentale de la Tasmanie. Ils se reproduisent dans les grottes sèches, des arbres creux et des terriers (en particulier
wombat terriers). Ils préfèrent les sites secs et chauds. Ils ne se reproduisent pas dans des zones exposées, car leurs petits sont vulnérables vis-à-vis des prédateurs.

Quand est-ce qu’ils se reproduisent?
La plupart des diables s’accouplent en Mars et donnent naissance aux petits en Avril. La période de gestation est d’environ 21 jours. Environ 40 petits naissent, mais un maximum de quatre peut être logé dans la poche de la mère, qui n’a que 4 tétines. Les petits peuvent rester dans la poche pendant environ quatre mois et demi, en général(entre Avril et Juillet). Les jeunes diables deviennent indépendants vers Décembre-Janvier.
En réalité, la saison de reproduction s’étale sur plusieurs mois, toutes les femelles n’accouchent pas la même période.
Suivant la quantité de nourriture disponible dans les régions la reproduction est plus ou moins importante.

Connaitre le diable de Tasmanie (mode de vie et nourriture)

Mode de vie

Sortent-ils le jour?
Dans la nature sauvage ce sont des animaux nocturnes (actif à la nuit tombée). Pendant la journée ils se cachent habituellement dans une tanière ou dans des buissons. Là où ils ne sont pas embêtés.
Parfois ils aiment bronzer. Cependant ils le font dans la grande discrétion
Seulement les diables malades ou désespérés se nourrissent pendant le jour.

Où vivent-ils?
Malgré la baisse des effectifs depuis le début des années 1990, les populations de diables restent très répandues en Tasmanie de la côte à la montagne. Ils vivent dans la bruyère côtière et dans les forets sèches. Ils peuvent se cacher partout où ils trouvent des abris et de la nourriture.

Est-ce qu’une alimentation artificielles est mauvaise pour eux?
Une enquête sur les diables de Tasmanie sur une aire de route a montré qu’aucun diable n’a été tué lorsque les wallabies tués sur des routes ont été enlevé comparé à d’autres route où l’on a laissé les wallabies morts.
Il est important de ne pas les nourrir régulièrement car ils peuvent devenir addictif à la nourriture artificielle.

Peuvent-ils transmettre des maladies ou des parasites?
Les diables peuvent transporter un certain nombre de parasites internes et externes. Ils ont souvent un petit nombre de tiques, des ténias, et d’autres parasites. La maladie la plus préoccupante est celle de la tumeur faciale.

Avec quelles autres espèces sont-ils liés?
L’animal qui se rapproche le plus est le quoll(chat indigène). Ils ont aussi quelques caractéristiques communes avec les plus petits marsupiaux et ont quelques liens avec le tigre de Tasmanie
et une relation plus distante avec thylacines est. Ils sont plus étroitement liés à tous les autres marsupiaux
Ils sont génétiquement plus proches des marsupiaux que les animaux placentaires tels que les chiens

Que signifie leur nom latin scientifique?

Leur nom latin est harisii Sarcophilus. Harris est le nom de l’homme qui
les a décrits en termes scientifiques.

Nourriture

Qu’est-ce qu’ils mangent?
Ils semblent manger n’importe quelle viande qui leur est disponible. Cela comprend les oiseaux, les poissons, les papillons, les grenouilles et têtards, les reptiles et les mammifères tels que les wallabies, les échidnés, les ornithorynques, et les wombats.
Cependant ils préfèrent la viande de wombat, probablement en raison de sa
riche teneur en matières grasses. La matière grasse contenant de nombreuses calories. Afin d’économiser leur énergie, dans la mesure du possible ils évitent de chasser. C’est pourquoi ils mangent surtout des charognes.

Quand il est question de nourriture certain deviennes dominants
Les femelles qui ont à s’occuper de leurs petits ont besoin de beaucoup de nourriture. Pour avoir donc ce quota elles n’hésitent pas à devenir agressive.
les plus motivés (généralement les plus affamés) sont les plus dominants. Si tous les
diables avaient aussi faim que les autres le plus grand serait probablement le plus dominant.

Certains mangent ensemble tranquillement
Les personnalité des diables de Tasmanie varient énormément. Certains sont très calmes et tolérants, d’autres sont excitables. Il est possible que certains animaux mangeant ensemble soient plus tolérants les uns envers les autres. Il est également possible que certain n’aient pas tellement faim et donc évitent les querelles d’alimentation.

Pourquoi mangent-ils beaucoup?
De nombreux prédateurs mangent en grandes quantités, la principale raison étant qu’ils ne peuvent pas obtenir de quoi se nourrir avant un moment.
Car c’est plus sur d’avoir sa nourriture stockée dans son ventre que de la transporter au risque de se la faire voler.

Quelle quantité de nourriture peuvent-ils stocker?
Le diables de Tasmanie peut consommer jusqu’à 40% de leur poids corporel en 30 minutes. Ils ont besoin de manger l’équivalent de 15% de leur poids corporel par jour.
Un grand festin leur permet donc de les maintenir en activité pendant 2 ou 3 jours sans manger.

Mangent-ils des moutons?
Dans certain endroits, plus particulièrement dans des fermes il arrive qu’ils mangent du mouton mort. Les plus petits moutons ou agneaux ou ceux qui sont blessés peuvent être attaqué par les diables pour être mangé. Les agneaux nouveau-nées sont des proies potentielles.Toutefois la plupart des moutons en forme et en bonne santé ne risquent rien.
Les diables sont très utile pour les moutons car ils débarrassent leur lieux des carcasses, ce qui contribue à maintenir un minimum d’hygiène.

Chassent-ils en équipe?
De ce que nous savons ils ne forment pas de groupe organisés.
Un grand nombre de diables peuvent chasser dans la même aire et peuvent aussi chasser le même animal mais ils ne semblent pas s’entraider. Parfois leur confusion peut faire échapper leur proie.

Connaitre le diable de Tasmanie (comportement)

Pourquoi sont-ils aussi bruyant?
Le bruit est essentiellement un moyen pour intimider d’autres animaux afin d’éviter le combat. Les animaux puissant comme celui-ci ont souvent des mécanismes sophistiqués pour éviter une éventuelle confrontation de afin de ne pas risquer d’être blessé et ainsi d’éviter tout dommage corporels. Ce système sert donc de défense contre des agresseurs potentiels. Plus un diable est bruyant moins il est vulnérable.

Pourquoi certain se méfient et d’autres sont confiants?
Comme bien des gens ou tout autre animal, les diables de Tasmanie varient énormément dans les traits de personnalité. Ils varient aussi dans l’expérience. Les animaux qui n’ont pas été effrayés ou blessés apparaîtront très confiants. Ceux qui
ont été traumatisés ou blessés se méfierons.

Pourquoi sont-ils actifs pendant la journée dans les zoos?
Ceux qui sont dans les zoos ont appris à vivre avec les gens et comprennent que ce qui les élèvent ne leur veulent pas de mal. On peut surtout les voir quand ils sont nourris.

Pourquoi ont-ils peur des lumières artificielles?
Pour eux la seule lumière qu’ils connaissent est celles du soleil. Et lorsqu’une lumière étrangère à la nature survient, ils ne savent pas ce qu’il se passe.
Ils se sentent donc menacés.

Pourquoi baillent-ils?
Le bâillement est généralement un signe de stress de bas niveau. Il fait partie d’un comportement de déplacement ce qui signifie qu’ils redirigent leur énergie nerveuse sur quelque chose d’inoffensif. Un bâillement sert aussi à montrer que l’animal possède de grandes dents et une mâchoire puissante.

Pourquoi tiennent-ils souvent leur queue en l’air?
Quand ils sont très excités, ils tiennent leur queue vers le haut. C’est un langage corporel pour communiquer avec les autres diables. Quand ils sont très en colère, leur queue est tenue en ligne droite.
La queue peut être tenue dans de nombreuses positions. Ce qui ajoute de la subtilité dans le langage de communication. Entre autre le niveau d’excitation ou d’agression envers les autres diables.

Pourquoi certains sont blessés au visage?
La plupart des diables de Tasmanie avec des blessures sur le visage sont des males adultes. Un bon nombre de ces blessures sont acquises à la fin d’une période d’accouplement. Pour conquérir la femelle il arrive que les males aient à se battre.
Très peu de blessures sont la cause de disputes de nourriture.

Se blessent-ils entre eux?
Très occasionnellement pour des raisons d’accouplement ils se blessent lors du combat. Mais quand ils se battent pour la nourriture il est plus rare qu’ils se blessent.

Pourquoi sont-ils si bruyants
Il peuvent faire plusieurs types de bruits différents: toux sévère, grondement, ruminement, crisse.
Un éternuement fort est utilisé pour défier d’autres diables avant d’en venir au combat.
La plupart des bruits sont fait pour bluffer les autres quand ils se nourrissent ensemble.

Pourquoi se bagarrent-ils souvent?
C’est le mécanisme de base pour l’établissement de l’ordre hiérarchique. Cependant le fait qu’il ouvre la bouche(ce qui a l’air menaçant)peut être trompeur.
Ce comportement révèle plus de peur et d’incertitude que d’agression. En cas de stress ils produisent une odeur forte. Mais lorsqu’ils restent calmes et détendue, ils sentent moins.

Connaitre le diable de Tasmanie (aptitudes)

Est-ce que les diables peuvent nager?
Ils savent très bien nager. Toutefois, s’ils ont des petits dans leur poche, ils évitent dans la mesure du possible de le faire.
Les diables aiment se tremper dans l’eau et s’éclabousser . Ils y rentrent souvent avec leurs pattes de devant, un peu à la manière de ratons laveurs.

Peuvent-ils grimper?
Les jeunes diables de Tasmanie grimpent très bien. Les adultes ne le font pas aussi bien, mais ils sont très persistants. Ils ont un bonne capacité de s’agripper aux arbres avec leurs pattes de devant, même si elles n’ont pas de griffes rétractables comme celles des chats.

Comment les diables de Tasmanie savent de quel côté un parfum conduit?
Ils testent l’air pour connaitre l’intensité accrue des odeurs. Ils savent qu’en se mettant plus près de la source l’odeur devient plus intense

Jusqu’à quelle vitesse peut courir un diable?
Sur des terrains accidentés ils peuvent courir plus vite qu’une personne, mais sur un terrain lisse, ils ne peuvent pas rivaliser avec un homme bon coureur. Les diables ont été chronométrés sur une route allant à 25 kilomètres par heure sur une distance de 1 km. Ils peuvent courir à 10km:h sur 10 kilomètres.

Quelle est la force de leurs mâchoires?
Vous ne pouvez vraiment le savoir à moins de vous faire mordre.
On connait approximativement cette force. Les diables ont des mâchoires leur permettant de pouvoir mordre aussi fort qu’un chien d’environ 4 fois leur poids. Donc, la morsure d’un diable de10 kg est aussi puissante que celle d’une morsure d’un chien faisant 40 kg! À cet égard, ils sont très semblables à des hyènes, en particulier l’hyène tachetée.

Comment voient-ils?
Comme la plupart des animaux nocturnes leurs vue semble être principalement centré sur la vision du noir et du blanc.
La vision blanche est principalement conçue pour détecter le mouvement, si quelque
chose bouge, leur capacité visuelle se déculpe.
Tandis que si quelque chose reste immobile il est peu probable qu’il le remarque.

Ont-ils un bon sens de l’odorat?
Ils semblent être bon mais pas aussi développé que celui d’un chien normal.

An noter qu’ils ont un ouïe excellent. Ce sens semble être leur plus dominant.

Connaitre le diable de Tasmanie (apparence et caratéristiques)

Si vous vous interessez à cet animal emblématique vous trouverez sur cet article un grand nombre d’informations

Apparence et caractéristiques

A quoi ressemblent-ils?
Le plus grand marsupial carnivore survivant, le diable a une forme trapu avec une tête large et courte, et queue épaisse(la plupart des marsupiaux stockent leur graisse dans leur queue et une grosse queue est habituellement un signe que le diable est en forme et en bonne santé).
La peau est noire avec des taches blanches sur la croupe et la poitrine. La taille du corps est également très variable, en fonction de l’alimentation et de l’habitat. Les mâles adultes sont généralement plus grands que les femelles adultes. Les gros mâles pèsent jusqu’à 12 kg, et mesure environ 30 cm de hauteur à l’épaule. Une femelle adulte pèse en moyenne de 7 ou 8 kg.

D’où trouvent-ils leur nom?
Quand les colons européens ont vu cet animal ils ont entendu des cris et des grognements vraiment étranges.
Ils ont d’abord imaginé que c’était des chiens de l’enfer avec un corps noir, des oreilles rouges et des dents pointues.

Pourquoi sont-ils noir avec des taches blanches?
De nombreux prédateurs ont des motifs en noir et blanc comme des diables (d’autres exemples sont celui de l’orque et de l’épaulard).
Ce modèle d’éclat noir et blanc semble être une adaptation pour dissimuler le profil de l’animal(pour ses proies)
Il sert de camouflage, ce qui le rend difficilement repérable par ses proies.

Pourquoi leur tête est-elle grosse?
Les têtes des diables adultes sont énormes par apport à leur corps plus particulièrement celles des vieux mâles. Les mâles adultes sont en concurrence les uns avec les autres pour les femelles. Une fois victorieux, ils ont besoin de soumettre les femelles pour s’accoupler avec elles.
Leur régime alimentaire sont principalement des charognes.
Broyer des os, fendre des peaux épaisses sont des choses que les diables les plus âgés doivent être capable de faire. Chez les males très âgés, la tête et le cou peuvent représenter près d’un quart du poids de l’animal.

Pourquoi leurs moustaches sont longues?
Non seulement leurs moustaches sont longues, mais en plus elles sont nombreuses.
Elles sont en touffes sur le dessus de la tète et à coté de leur bouche.
Ces longues moustaches leur servent à se repérer dans l’obscurité. Elles permettent aussi d’assurer un certain espace entre eux-mêmes lorsqu’ils se nourrissent de charognes ensemble. Si moustaches des diables ne se touchent pas les uns les autres quand ils se nourrissent, ils savent qu’ils ne peuvent pas se mordre.

Pourquoi leurs oreilles sont-elles rouges?
Les oreilles sont glabres, avec une peau très fine. Quand ils sont stressés ou très excités les oreilles saignent, les faisant ainsi apparaître en rouge

Pourquoi certains diables de Tasmanie ont des cicatrices sur la croupe ou le cou?
Les cicatrices sur la croupe sont principalement dues lorsqu’ils se poussent entre eux pour avoir accès à la nourriture(il est fréquent de voir trois ou quatre diables tenir un morceau de viande en même temps avec les dents.
Il vaut mieux se faire mordre à la croupe(la peau est épaisse à cet endroits)que sur la figure.
Les cicatrices sur le cou indiquent généralement l’animal est une femelle. Elles sont causées par des males les tenant lors de l’accouplement.

Leurs dents
Les diables de Tasmanie ont des dents pour toute leur vie. Elle se développent à environ 4 mois, car c’est vers cet âge qu’ils commencent à manger des aliments solides.

Twitter
Facebook
Google+
Vente de sites