Le diable de Tasmanie menacé de disparition

Pendant presque un siècles les diables de Tasmanie, espèce carnivore autrefois considérées comme nuisible était tués par l’homme. Il devinrent rares jusqu’à ce qu’une lois voté en juin 1941 les protégèrent; à ce moment leur nombre est reparti à la hausse.
Mais depuis 1996 une grave maladie affecte cette espèce. Il s’agit d’une tumeur faciale qui se caractérise par un cancer autour de la bouche ou de la tête. La maladie, contagieuse se transmet par morsure. Une des conséquences que cette tumeur engendre est que les diables se retrouvent dans l’incapacité de se nourrir.

Ceux qui sont atteint meurent donc surtout de faim. Des recherches sont en cours pour en connaitre plus sur la maladie et découvrir un vaccin.  On estime que la population dans l’ile a diminué de 95%, résultat alarmant. Afin de protéger cette espèce, un programme a été lancé « save the tasmanian devil ». En Mai 2009 le gouvernement Australien a classé cette espèce comme menacée de disparition(la population de diables dans la nature est estimé entre 20 000 et 50 000, cependant il est très difficile de donner un nombre plus précis).

Le programme consiste à isoler les diables non contaminés dans des sortes de réserves ou zoos afin de renouveler leur nombre et de contribuer ainsi au maintien de l’espèce. On en a même emmené dans le continent australien. Cette opération pour le moment se déroule avec succès et récemment une somme de 500 000 dollars australiens a été alloueé pour ce programme.

Laisser un commentaire

Twitter
Facebook
Google+
Vente de sites