L’histoire du diable de Tasmanie

On a découvert dans plusieurs régions d’Australie des fossiles et des os de diables de Tasmanie.
Ceci est donc la preuve qu’il a bien habité le continent australien.
Selon des estimations il se serait éteint sur le continent, il y a environ 400 ans, soit avant la colonisation européenne.
Cette extinction est probablement due à l’aridité croissante et la propagation du dingo(chien sauvage originaire d‘Asie du Sud-est et introduit en Australie par l‘homme 4000 ans auparavant) qui a perturbé l’écosystème du continent.
La Tasmanie, fut épargnée de la menace du dingo grâce aux détroit de 240km qui la séparent du pays.

Aujourd’hui, le diable de Tasmanie représente le symbole de la province, bien que cet animal durant son histoire n’ait pas toujours été désiré

Ils ont été considérés comme une nuisance par les premiers colons européens de la ville d’Hobart, qui furent victimes d’attaque sur leurs volaille.
En 1830, la chasse au diable fut incité par un régime de primes.
Pendant plus d’un siècle, les diables ont été piégés et empoisonné. A cause de cela ils sont devenus de plus en plus rares jusqu’à devenir en voie d’extinction avant qu’une loi votée en Juin 1941 les protège. Ce qui a fait à nouveau augmenter leurs nombre.

Laisser un commentaire

Twitter
Facebook
Google+
Vente de sites