Le tigre ou loup de Tasmanie(appelé également thylacine) a t-il réellement disparu?

En avez vous deja entendu parlé?

Le loup de Tasmanie,etrange creature, ressemble à un grand chien, au poil court avec une longue queue raide et soyeuse tendue dans le prolongement du corps comme celle des kangourous.Il est brun, tendant du jaune au gris et a de 15 à 20 rayures foncées sur le dos depuis les épaules jusqu’à la base de la queue d‘où son nom de tigre. Manifestement le Tigre de Tasmanie et la Hyène sont parentés par les rayures sur le dos.
Les pattes sont relativement courtes. Les poils sont denses et courts.
Les oreilles sont courtes et droites. La mâchoire, très grande et puissante contient 46 dents.
Le mâle, plus grand que la femelle, mesure plus d’un mètre.
Le Thylacine femelle a en moyenne quatre petits qu’elle garde dans une poche ventrale.
Avec cette caractéristique, il fait partie de la famille des marsupiaux tout comme le kangourou, koala ou l’opossum.
L’animal est plutôt nocturne ou semi-nocturne. Il se déplace lentement, et est raide dans ses mouvements.
Il chasse généralement seul et se nourrit de petits mammifères et d’oiseaux.

Son apparition remonte à plus de 4 millions d’années.Il y a quelques milliers d’année cette espèce était présente sur le continent australien et la nouvelle-Guinée mais son habitat a été réduit à la Tasmanie.

En 1803,les Européens commencent a émigrer en Tasmanie.
Quelques années plus tard on rapporte que les Thylacines attaquent les moutons et la volaille.Cet animal nuisible au bétail est donc chassé par l’homme.Des primes appelé Bounty sont offertes par le gouvernement pour chaque thylacine tué de 1888 à 1909(2184 ont été tué durant cette période).

Bien qu’un mouvement de protection du tigre de Tasmanie se soit lancé en 1901 dans la province,les difficultés politiques ont empêché l’entrée en vigueur de toute forme de protection jusqu’en 1936. Le gouvernement de Tasmanie a présenté seulement le 10 juillet de cette année son projet de protection officielle de l’espèce, 59 jours avant la mort en captivité du dernier spécimen connu mort au zoo de Hobart.C’etait trop tard.Le 7 septembre 1936, le dernier tigre tasmanien connu, meurt en captivité dans le zoo de Hobart.

En 1937,le bureau de la faune tasmanienne organise des recherches et au mois de Mai de cette année,des traces ainsi que des groupes de thylacine sont observés;on rapporte les apparitions de la bête qui tendent à prouver qu’elle existe encore et qu’elle est présente sur la cote ouest de la Tasmanie.Vingt ans plus tard,on photographie d’un hélicoptère un animal portant des rayures sur le dos.

Entre 1963 et 1980, plusieurs recherches sont menées dans différentes régions de la Tasmanie, financées par le conseil de protection d’animaux et d’oiseaux, et les fonds de faune du monde.En 1966 il rassemble des échantillons qu’il identifie en tant que poils de l’animal,mais aucune de ses recherches ne rapporte la preuve de la survie de l’espèce.En 1986,le Tigre de Tasmanie a officiellement été déclare éteint mais beaucoup de mystère subsistent a propos de cet animal.
Jusqu’à aujourd’hui beaucoup de gens(touristes et résidants)affirment avoir vu cet animal.
Sur une étagère poussiéreuse de l’Australian Museum,à Sydney,le corps d’un jeune tigre de Tasmanie flotte tranquillement dans un bocal depuis 1866. Les scientifiques espèrent utiliser une séquence d’ADN extraite pour créer un clone et donner à une espèce disparue un nouveau départ.Etant donné qu’il existe au moins six autres spécimens de cet animal dans d’autres musées du monde, les clones pourraient être croisés avec ces tigres.

(Des morceaux de chairs de plusieurs animaux ont été conservés dans de l’alcool, ce qui a pu permettre ces recherches).