Articles avec le tag ‘thylacine’

Le tigre de Tasmanie serait toujours en vie

Appelé aussi « Thylacine », cet animal considéré comme éteint depuis 77 ans, n’aurait pas encore réellement rejoint le clan des animaux disparus. Il pourrait être bel et bien vivant. C’est ce qu’affirme un groupe de naturalistes britanniques.

Le dernier individu est mort au Zoo de Hobart, le 7 septembre 1936. Néanmoins, on disposerait de plusieurs preuves de la présence des thylacines, dans plusieurs régions assez reculées du Nord-Ouest de la Tasmanie. Selon les zoologistes, des témoins qualifiés de « très crédibles » auraient aperçu l’animal. En outre, de nombreux échantillons d’excréments pouvant appartenir à ce mammifère auraient été découverts dans les mêmes régions. Ces derniers sont conservés dans de l’alcool et ont été envoyés à des laboratoires pour une analyse ADN.

Le sujet sur la disparition de cet animal divise la communauté scientifique. En effet, si pour certain la probabilité de son existence est très faible, d’autres pensent qu’il n’y a aucun doute sur sa présence dans les zones isolées de l’ile ; certaines régions de Tasmanie sont si reculées, il y a tellement d’espèces-proies et énormément de témoins qui connaissent bien la zone. Il existerait donc toujours une population considérable de l’espèce.

Aujourd’hui même nous avons encore des témoignages de sa présence. De nombreux habitants l’auraient repéré ces dernières années.

Les crypto-zoologistes ont mis en place de nombreux appâts et ont dissimulé un grand nombre de caméras dans la zone.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs tentent de prouver l’existence du tigre de Tasmanie. En revanche, le gouvernement tasmanien a toujours estimé qu’il n’existait aucune preuve concluante que l’espèce aurait survécu.

Cependant les personnes qui ont déclaré avoir vu l’animal n’ont rien à gagner à dire ce genre de choses. Il pourrait y avoir au moins 300 tigres de Tasmanie en liberté, d’autant que ces animaux évitent l’homme.

Le tigre de Tasmanie pourrait réapparaître

Après avoir implanté dans une souris, le gène du tigre de Tasmanie disparu depuis 1936, des chercheurs d’universités australiennes et américaines affirme le possible retour de cette espèce. Ceci est une premières mondiale.

Des scientifiques ont réussi à redonner vie à un gène de ce marsupial en faisant  cette implantation.

Les chercheurs issus d’universités australiennes et américaines ont isolé ce gène sur un spécimen conservé depuis un siècle, de ce marsupial australien qui ressemble à un chien et dont le nom scientifique est thylacine. Ils ont ensuite introduit ce gène dans l’embryon d’une souris.

Andrew Pask, de l’université de Melbourne et directeur des travaux a déclaré que c’est la première fois que l’ADN d’une espèce éteinte est utilisé pour provoquer une réaction fonctionnelle dans un autre organisme vivant.
Ceci laisse entrevoir le possible retour à la vie d’espèces éteintes jamais.

Tasmanian_Tiger_Painting_Rod_Scott

Twitter
Facebook
Google+
Vente de sites